Forfait ADSL

Vers une interdiction des forfaits ADSL vendus à perte ?

Alors que les acteurs du marché de la téléphonie sont habitués à user de la guerre des prix pour proposer leurs offres au grand public, voilà qu’un opérateur vient de tirer la sonnette d’alarme. Orange estime en effet que la vente à perte des forfaits ADSL devrait être interdite tant elle nuit à l’investissement.

Les forfaits ADSL bradés, Orange n’en veut plus !

Tous ceux qui sont en quête de forfaits ADSL à prix mini le savent, tout vient à point à qui sait attendre. En effet, au cours des derniers mois, les plus grands opérateurs comme Free, SFR ou encore Bouygues Télécom ont, à l’occasion d’une promotion exceptionnelle, offert à leurs nouveaux clients la possibilité de souscrire un forfait ADSL à moins de 5€ par mois.

Orange, en revanche, n’a jamais joué la carte de la politique de prix agressive sur les forfaits ADSL et il n’entend pas la jouer. Au contraire, l’opérateur historique s’est lancé dans un combat pour faire interdire la vente à perte de forfaits ADSL.

Dans ce cadre, Orange a remis à l’Assemblée Nationale une proposition d’amendement, son idée étant d’aligner le tarif des forfaits ADSL sur celui du dégroupage cuivre. Cela éviterait des offres totalement fantaisistes qui, selon la direction d’Orange, nuisent au secteur qu’elles ne lui apportent.

Une guerre des prix nuisant à l’investissement

Si la guerre des prix est souvent favorable aux consommateurs, elle ne l’est pas franchement pour les acteurs présents sur le marché. Seulement voilà, il y a des limites à tout et il y a un peu plus d’un mois, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a haussé le ton en critiquant « le spectacle » offert par les opérateurs au grand public et en évoquant des « promotions ridicules dont le prix n’a aucun sens ».

L’homme fort de l’opérateur historique a ensuite tenu à préciser sa pensée en rappelant que la vente de forfaits ADSL à perte freine l’investissement et nuit donc au déploiement de la fibre. A méditer…

partager cet article