Migration massive des bases de données dans le cloud​

Migration massive des bases de données dans le cloud

Migration massive des bases de données dans le cloud

Il y a quelques jours, le cabinet Gartner a rendu public un rapport relatif à l’avenir des bases de données. Selon lui, d’ici 2022, plus de 75 % des bases de données auront été déployées dans le cloud. Une réelle dynamique qui ne devrait ensuite pas être suivie d’un retour en arrière.

La migration des bases de données dans le cloud a déjà débuté

Dans son tout dernier rapport, le cabinet Gartner s’est intéressé à l’évolution du cloud. Aussi, en interrogeant ses clients, il a pu constater que ces derniers déployaient de nouvelles applications dans le cloud mais surtout qu’ils étaient de plus en plus nombreux à y migrer leurs bases de données.

Il faut dire qu’à l’heure où les données sont utilisées pour l’analyse, pour l’intelligence artificielle ou encore pour le machine learning, la migration vers le cloud semble incontournable.

En 2018, le chiffre d’affaires des systèmes de gestion de base de données a d’ailleurs connu une croissance de près de 20 % pour s’établir à 46 milliards de dollars. Or, lorsque l’on décompose la croissance de ce revenu, il est possible de constater que 70 % émanent des bases de données dans le cloud. Ce sont principalement les géants mondiaux du cloud qui profitent de cette dynamique, les entreprises désirant confier leurs données à des acteurs auxquels ils ont pleinement confiance, en particulier pour assurer leur sécurité.

Quand les bases de données font le jeu du multicloud

La tendance actuelle de migration des bases de données dans le cloud vient quelque peu modifier l’image des infrastructures des fournisseurs de service cloud. Celles-ci deviennent effectivement de réelles plateformes de gestion de données proposant un grand nombre de services si on en croit le cabinet Gartner.

C’est d’ailleurs ce qui pousse les entreprises à développer un intérêt prononcé pour le multicloud. Proposant davantage de souplesse, il permet de disposer d’une offre adaptée au meilleur coût pour peu que la bonne hybridation ait été retenue.

Pour l’heure, la large majorité des entreprises ayant migré leurs bases de données dans le cloud auraient opté pour le multicloud selon l’étude du cabinet Gartner.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email