Alibaba s’érige en réel concurrent sur le marché du cloud

Alibaba veut concurrencer les géants américains du marché du cloud

Si le marché mondial du cloud est aujourd’hui dominé par AWS, Microsoft et Google, une quatrième entreprise se rapproche progressivement. Le Chinois Alibaba, grâce à une croissance totalement dingue en 2019, entend bien rattraper son retard. L’idée de dominer le monde est donc toujours bien présente au sein du groupe asiatique.

Alibaba s’érige en réel concurrent sur le marché du cloud

À l’heure où les sociétés américaines dominent le cloud, les cartes pourraient bien être rebattues dans un avenir proche. En effet, avec une croissance de 62 % de ses revenus générés par le cloud au quatrième trimestre 2019, Alibaba se verrait bien bousculer la donne.

Rien qu’au dernier trimestre de l’année 2019, Alibaba a empoché 1,54 milliard de dollars grâce au cloud. Il faut dire que l’entreprise chinoise a su imposer ses offres de cloud public et de cloud hybride.

Elle a également su rassurer certains clients quelque peu réticents à confier leurs données à un groupe chinois. L’obtention de la certification Trusted Partner Network lui a permis de se rapprocher des géants du divertissement. Alibaba est effectivement en mesure de leur garantir que leurs séries et films ne fuiteront pas avant leur date de diffusion officielle.

Un autre changement se laisse observer : Alibaba s’ouvre au monde. Jusqu’à il y a peu, l’entreprise était surtout présente en Asie. Ces derniers mois lui ont permis d’implanter ses premiers datacenters en Europe et en Amérique du Nord. Elle a aussi rejoint le Confidential Computing Consortium, une initiative visant à améliorer la sécurité des données.

Le e-commerce, l’autre business de la société chinoise

Si Alibaba grimpe dans la hiérarchie sur le marché du cloud et s’impose en 4e acteur majeur, l’entreprise tient aussi à conserver son rang voire à progresser dans le monde du e-commerce.

Eh oui, il ne faut pas perdre de vue que le groupe dispose d’une importante plateforme de vente en ligne. Depuis quelques mois, elle s’appuie d’ailleurs sur le cloud maison et ce dernier a montré combien il était performant.

Lors du Black Friday chinois, l’infrastructure s’est montrée imperméable aux attaques informatiques. Assurément une bonne publicité pour séduire d’autres clients en Chine, en Asie et ailleurs dans le monde.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email