La puissance du signal WiFi décuplée par une tapisserie intelligente​

La puissance du signal WiFi décuplée par une tapisserie intelligente

Il est très fréquent que des chercheurs en informatique repoussent les limites des technologies. Cette fois, ce sont ceux du célèbre MIT (Massachussets Institute of Technology) qui sont à l’honneur. Ils ont effectivement conçu une tapisserie intelligente qui parvient à décupler la force du signal WiFi. Voyons plus en détail comment cela fonctionne.

Une tapisserie intelligente pour compenser les problèmes liés au WiFi ?

Si le WiFi s’est imposé comme une technologie indispensable aux professionnels comme au grand public, il pâtit de quelques problèmes. D’abord, le signal WiFi se voit parfois considérablement réduit du fait de la présence de certains matériaux. Ensuite, les nombreuses interférences avec d’autres points d’accès peuvent l’altérer. Enfin, les capteurs doivent disposer d’une puissance minimale pour pouvoir se connecter au WiFi (découvrir comment déployer un réseau WiFi entreprise).

Les chercheurs du MIT ont cherché à combler ces problèmes en mettant au point… une tapisserie intelligente. Cela a de quoi surprendre mais c’est bien derrière une tapisserie que se cache un « switch pour les ondes radio ». Baptisé RFocus, elle est une « surface intelligente en 2D qui se compose de millions d’antennes passives contrôlées par un microcontrôleur ».

Le principe est simple : lorsque RFocus est installé, il est capable de décupler la puissance du signal WiFi. En effet, dès lors qu’un signal de faible puissance est émis, il va le capter et le concentrer vers l’appareil auquel il se destine. Cette concentration est telle que le signal WiFi sera jusqu’à 10,5 fois plus puissant après son « passage » par la tapisserie intelligente.

Améliorer le signal WiFi devient possible

En démontrant qu’il était possible de diriger et de contrôler le signal WiFi, les chercheurs du MIT proposent une avancée majeure. Eh oui, des éléments de l’environnement peuvent venir amplifier le signal transmis par certains appareils sans fil.

Bonne nouvelle, ces éléments ne seraient pas nécessairement très chers. En effet, RFocus n’est pas très coûteux à produire si l’on en croit les chercheurs du MIT.

Aussi, il est tout à fait envisageable de penser qu’une telle tapisserie intelligente pourrait plaire à certains professionnels. C’est par exemple le cas des entreprises de logistique qui doivent composer avec une multitude de capteurs de faible puissance dans les entrepôts.

Nul doute donc que les travaux du MIT vont se trouver des prolongements dans les années à venir.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email