La-fin-des-datacenters-d’entreprise-prédite-par-le-cabinet-Gartner

La fin des datacenters d’entreprise prédite par le cabinet Gartner

La fin des datacenters par le cabinet Gartner

Pendant longtemps, les entreprises ont tenu à conserver leurs données bien au chaud au sein de leurs propres locaux. Mais les datacenters d’entreprise semblent aujourd’hui promis à la disparition. C’est tout du moins l’essence des prédictions récemment formulées par le célèbre cabinet Gartner. Voyons les raisons de cette probable tendance.

Les datacenters d’entreprise devraient largement disparaître d’ici 2025

Dans le courant de l’été, le cabinet Gartner — spécialisé dans le conseil et la recherche dans le domaine des techniques avancées — a été invité à se prononcer sur l’avenir des datacenters d’entreprise.

Celui-ci a affirmé que 80 % des datacenters d’entreprise devraient disparaître d’ici 2025 précisant que.

Pour l’heure, seules 10 % des sociétés ont déjà cessé de stocker leurs données. Selon lui, la majorité des entreprises vont placer leur workload dans des environnements cloud computing ou edge computing.

Pour argumenter ses prédictions, Gartner s’appuie sur deux phénomènes qu’il a pu identifier lors des différentes études réalisées pour le secteur d’activité :

– Les DSI ne cherchent aujourd’hui plus comment construire une application métier mais où la trouver

– Les dépenses consacrées aux datacenters d’entreprises diminuent au fil des années

Une nécessaire adaptation aux nouveaux besoins des entreprises

Pour Gartner, si les datacenters d’entreprise sont en passe de disparaître. C’est aussi parce qu’ils ne répondent plus réellement en 2019 aux attentes.

Aujourd’hui, les entreprises sont en quête d’une haute disponibilité de leurs données, d’une fiabilité totale, de niveaux de certification élevés (en savoir plus sur la classification des datacenters) pour garantir une parfaite protection d’un élément-clé de leur capital.

Voilà donc qui explique que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers une offre de colocation ou bien vers une offre cloud en sachant que beaucoup commencent à s’appuyer, en parallèle, sur des systèmes informatiques dédiés pour les applications métiers les plus critiques

partager cet artcile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email