6G

La 6G fait déjà parler d’elle et est attendue au Japon pour 2030

Bien que les Jeux Olympiques 2020 organisés à Tokyo (Japon) cet été vont profiter de la technologie 5G, celle-ci n’a pas convaincu. Aussi, sur l’archipel nippon, on se projette déjà dans l’avenir et la 6G est sur toutes les bouches. L’État s’est d’ores et déjà engagé à débourser 2 milliards de dollars pour concevoir les infrastructures de ce futur réseau.

La 6G déjà au cœur des attentes au Japon

À l’heure où la 4G n’est pas encore disponible partout dans le monde, voilà que les Japonais réfléchissent déjà à la 6G. Cela peut surprendre mais c’est bien la réalité.

Déjà pionnier en matière de développement de la 3G, 4G et 5G, le Pays du Soleil Levant va remettre ça. Pourtant, la 5G (en savoir plus sur son impact sur la planète) débarque seulement en ce début d’année 2020. Mais déjà, elle ne convainc pas les industriels qui pensent qu’il y a beaucoup mieux à faire.

Pour l’heure, les Japonais vont toutefois se contenter de la 5G. Alors qu’ils vont accueillir les Jeux Olympiques cet été, ils entendent bien montrer au monde entier les nouvelles technologies de demain. Il faut dire que cet événement sportif d’envergure mondiale lui offre une fabuleuse vitrine.

Toutefois, passées les démonstrations s’appuyant sur la 5G, les travaux autour de la 6G pourront être planifiés. L’idée sera effectivement de concevoir un réseau plus puissant, flexible et couvrant le plus large territoire possible. L’objectif ultime serait que la 6G soit dix fois plus rapide que la 5G, un sacré défi…

L’État japonais va dépenser 2 milliards de dollars pour développer ce réseau 6G. Toshiba et Nippon Telegraph and Telephone travailleront sur ce projet.

Et la 5G en France ?

Si le Japon est déjà tourné vers la 6G, c’est bien vers la 5G que la France s’oriente. Eh oui, 2020 sera une année cruciale pour le déploiement de cette nouvelle technologie.

Dès le mois d’avril, les différents opérateurs vont se lancer dans des enchères afin d’obtenir des fréquences 5G à exploiter.

Un peu plus tard dans l’année, plusieurs réseaux devraient être déployés. 5 à 10 villes françaises pourraient ainsi être couvertes d’ici la fin de l’année 2020. Un premier pas puisque rappelons-le, il faudra attendre 2030 pour une France 100 % 5G. À ce moment-là, le Japon sera déjà passé à la 6G…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email