Huawei veut accélérer dans l’univers du cloud et de l’IA​

Huawei veut accélérer dans l’univers du cloud et de l’IA

Décidément, les annonces s’enchaînent chez le groupe chinois Huawei. Après avoir annoncé la construction d’un câble transpacifique, voilà qu’il dit vouloir accélérer dans l’univers du cloud et de l’IA. Pour cela, sa division cloud va se transformer en un « core business group »…

Huawei entend renforcer sa position sur le marché chinois du cloud

Trois ans seulement après avoir créé sa division cloud, Huawei a décidé de la faire évoluer. En effet, convaincu qu’il existe des opportunités dans l’univers du cloud, le groupe chinois entend bien se faire une place au soleil. Voilà qui explique que le cloud et l’IA vont être la base du 4e groupe d’activité principale siglé Huawei.

Plus concrètement, cela semble indiquer que le groupe chinois va investir pour grandir dans l’univers du cloud. Alibaba pourrait bien avoir à faire à un sérieux concurrent dans les prochains mois. Eh oui, même s’il accuse pour l’instant un sérieux retard, il pourrait le combler rapidement. Il faut dire que le marché chinois est promis à une exceptionnelle croissance et Huawei pourrait en profiter.

L’univers du cloud, passage obligé pour imposer HarmonyOS ?

Si Huawei arrive en force dans l’univers du cloud, c’est aussi parce que projet HarmonyOS a bien avancé. Eh oui, la société chinoise va prochainement lancer son propre système d’exploitation mobile. Toutefois, il lui reste une étape essentielle à franchir : créer sa propre boutique d’applications. C’est là où disposer de services cloud de qualité peut se révéler précieux. Il ne sera effectivement pas simple d’attirer les clients comme les développeurs, surtout que beaucoup se sont habitués à Android.

D’ailleurs, la stratégie suivie par Huawei ressemble à s’y méprendre à celle de Google il y a quelques années. Le géant américain avait effectivement dû développer son cloud et son OS mobile simultanément.

Reste maintenant à savoir si Huawei sera capable de faire aussi bien que la firme de Mountain View. Il semblerait qu’il s’agisse de l’objectif à atteindre. Toutefois, il paraît compliqué en 2020 d’imaginer qu’Harmony OS s’impose comme un sérieux concurrent d’Android.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email