Huawei-Cloud

Huawei : Projet de construction de câble transpacifique

Projet de construction de câble transpacifique

Alors que Google conduit actuellement le projet Equaino – la construction d’un câble sous-marin permettant de déployer la fibre optique en Afrique – voilà que le Chili cherche des partenaires pour construire un câble fibre optique transpacifique. La société chinoise Huawei a d’ores et déjà annoncé qu’elle désirait participer.

Huawei compte se positionner sur ce projet de construction de câble transpacifique

A l’heure où les projets de construction de câbles sous-marins semblent se multiplier, voilà que c’est au tour du Chili d’annoncer le lancement prochain d’un appel d’offres pour construire un câble fibre optique sous-marin qui devra relier l’Amérique du Sud à l’Asie.

Cette annonce est rapidement parvenue aux oreilles de Huawei qui s’est déclarée intéressé par la conduite du projet. Cette « sortie » de la société chinoise en a d’ailleurs surpris certains étant donné que de nombreuses rumeurs indiquaient qu’Huawei Marine Systems Ltd – la filiale spécialisée dans l’activité de construction de câbles sous-marins – était en passe de changer de mains, le Chinois Hengtong Optic Electric s’apprêtant à prendre 51% de participation.

Depuis, Huawei a précisé qu’aucun accord n’avait été conclu et que c’est donc bien elle qui se positionnait en personne pour le projet chilien.

Huawei fait les yeux doux au Chili

La relation entre la société chinoise et le pays d’Amérique du Sud ne date pas de ce mois de juillet. Preuve en est, Huawei a récemment ouvert un centre de données cloud régional à Santiago, la capitale chilienne. Pour conduire un tel projet, la firme de Shenzhen a investi un petit pactole de 100 milliards de dollars.

Profitant de cette présence locale, Huawei est parvenu à convaincre les autorités du Chili de stocker leurs données dans ce vaste datacenter. Il faut dire que la confiance existe entre les deux parties, les premiers échanges entre les hauts responsables de Huawei et les responsables politiques chiliens datant d’il y a déjà 16 ans. Suffisant pour donner un coup d’avance à la société chinoise pour le projet de construction de câble fibre optique sous-marin ? Très probablement…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email