Débit-Internet-fixe​

Débit Internet fixe : la France progresse… mais reste en dehors du Top 20

Débit Internet fixe : la France progresse… mais reste en dehors du Top 20

Il y a quelques jours, le site britannique Cable a dévoilé les résultats de sa dernière étude sur le débit Internet moyen à travers le monde. Ils sont l’occasion de constater que celui-ci s’améliore en France mais que notre pays n’intègre toujours pas le Top 20 de ce classement.

Le débit Internet moyen en augmentation en France en 2019

Les années passent et le débit Internet moyen dont profitent les Français augmente. 2019 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle puisque selon l’étude de Cable, ce débit s’établit à 30,4 Mb/s, soit une hausse de plus de 25 % par rapport à 2018.

Puisque certaines voix s’élèvent pour critiquer la mesure prise pour référence du fait qu’elle est réalisée en Wi-Fi et qu’elle ne reflète donc pas le vrai potentiel des connexions, c’est davantage à la tendance qu’il faut s’intéresser c’est-à-dire à la hausse du débit Internet moyen.

Celui-ci trouve assurément ses origines dans le déploiement de la fibre optique dans l’Hexagone, même si celui-ci est encore pénalisé par l’ADSL. En effet, en juin 2019, la France comptait 9,5 millions d’abonnés à une connexion Très Haut Débit (débit supérieur à 30 Mb/s) soit 2 millions de plus que l’année précédente.

Or, ce n’est qu’un début puisque le plan France THD (Très Haut Débit) prévoit que 80 % de la population dispose de la fibre, et ce dès 2022. Nul doute donc que le débit moyen devrait encore augmenter avec la « généralisation » de la fibre.

La France toujours hors du Top 20

Pointant au 37e rang du classement en 2017 puis au 23e rang en 2018, la France atteint le 22e rang en 2019 avec un débit moyen de 30,4 Mb/s.

Elle est devancée dans ce classement par un grand nombre de pays européens. Si certains la devancent de peu comme la Lituanie (30,66 Mb/s), la Hongrie (31,1 Mb/s), la Belgique (35,69 Mb/s) ou l’Espagne (36,06 Mb/s), d’autres ont pris davantage d’avance comme le Luxembourg (41,69 Mb/s), le Danemark (49,19 Mb/s) ou surtout la Suède (55,18 Mb/s).

Les internautes français profitent également d’un débit Internet nettement inférieur aux deux leaders de ce classement : Taïwan (85,02 Mb/s) et Singapour (70,86 Mb/s).

Mais que les entreprises françaises se rassurent, si elles veulent profiter du Très Haut Débit pour leur activité, elles peuvent s’orienter vers cette offre fibre optique qui leur procurera de nombreux avantages.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email