attaque-DDoS-Wikipédia

Wikipédia : Quand une attaque DDoS permet d’améliorer la sécurité

Une attaque DDoS met à mal l’encyclopédie Wikipédia

Courant septembre, la célèbre encyclopédie en ligne Wikipédia a été victime d’une importante attaque DDoS qui l’a rendue inaccessible pendant plusieurs heures dans un grand nombre de pays. Mais celle-ci aura été un mal pour un bien étant donné que la Wikimédia Foundation a reçu un don de 2,27 millions d’euros pour améliorer la sécurité de son site.

Une attaque DDoS met à mal l’encyclopédie Wikipédia

Dans la nuit du 6 au 7 septembre 2019, la très populaire encyclopédie en ligne Wikipédia a été frappée par une importante attaque DDoS qui n’est pas sans rappeler que les hackers sont toujours attirés par les sites à fort trafic (aller plus loin en découvrant une solution antivirus performante pour se protéger des malwares).

En effet, en multipliant les requêtes pointant vers Wikipédia, des pirates informatiques ont réussi à saturer le site Internet. Pendant de très longues heures, l’encyclopédie en ligne a ainsi été inaccessible depuis la France, l’Allemagne ou encore l’Amérique du Nord.

Si les hackers à l’origine de cette attaque informatique ont revendiqué leur action, ils n’ont en revanche pas expliqué quel était le motif de celle-ci. Peut-être que le prestige d’avoir mis à mal un site renommé suffit à les contenter…

Une attaque DDoS finalement « utile » à Wikipédia ?

Wikipédia est une encyclopédie en ligne gratuite dont les contenus sont très appréciés. Il faut dire que l’information qui peut y être trouvée est très fiable, le travail réalisé par les équipes qui le gère étant d’excellente qualité.

Aussi, en apprenant que Wikipédia avait été victime d’une attaque DDoS, Craig Newmark Philanthropies, une organisation de bienfaisance créée par le fondateur de Craiglist, a fait un don de 2,27 millions d’euros à la Wikimédia Foundation. Avec cet argent, Craig Newman souhaite que l’encyclopédie en ligne puisse se doter de dispositifs de sécurité performants.

Il a expliqué son choix ainsi : « Alors que la désinformation et les autres menaces à la sécurité continuent de compromettre l’intégrité de notre démocratie, nous devons investir dans des systèmes qui protègent les services qui travaillent si dur pour que le public reçoive des informations précises et dignes de confiance. C’est pourquoi je continue de soutenir avec enthousiasme la Wikimedia Fondation et ses projets, comme Wikipédia. »

Avouons-le, on ne peut que partager son avis…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email