VMWare clôt son année fiscale 2020 en toute beauté​

VMWare clôt son année fiscale 2020 en toute beauté

Quelques semaines après Microsoft — et la hausse de ses revenus générés par le cloud — voilà qu’une autre société américaine vient de dévoiler d’excellents chiffres financiers. L’entreprise VMWare a réalisé une année fiscale 2020 tout bonnement exceptionnelle. Pourtant, certains analystes financiers jugent qu’il y avait encore mieux à faire…

Des résultats financiers records pour VMWare

Pionnière sur le marché de la virtualisation des serveurs, VMWare n’a pas attendu de se faire rattraper pour évoluer. Comme nous l’avions évoqué, l’entreprise a toujours placé l’innovation au cœur de son développement.

Certes, elle a connu des échecs sur certains projets mais elle tente tellement de choses qu’au final, elle est nécessairement gagnante. Au fil d’opérations de croissance externe toujours bien menées, elle sait se positionner et exister.

Au terme du quatrième trimestre de l’année fiscale 2020, VMWare affiche des résultats records. Pour la première fois de son histoire, elle enregistre un chiffre d’affaires à deux chiffres (10,81 milliards de dollars précisément). Sa croissance est d’ailleurs elle aussi à deux chiffres puisqu’elle atteint 12 %.

Certains experts en finance espéraient, semble-t-il, des résultats financiers encore bien meilleurs. Ils devront donc se contenter d’une hausse de 15 dollars par action…

Des chiffres validant les bonnes décisions stratégiques

Alors que VMWare a joué la carte de l’humilité pour dévoiler ses excellents résultats financiers, ces derniers n’ont rien d’anodin.

Ils sont effectivement les fruits d’une stratégie extrêmement bien conduite par la société américaine. En 2020, les revenus générés par ses offres par abonnement et SaaS ont bondi de plus de 50 %. C’est là une preuve que l’entreprise « a su moderniser ses modèles et convaincre ses clients autour de sa vision davantage orientée vers les applications et Kubernetes ».

Finalement, c’est Pat Gelsinger, le CEO de VMWare qui résume le mieux la situation dans une récente interview : « Nos résultats prouvent la puissance de notre riche portefeuille et la validité de notre stratégie ».

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email