téléphonie-mobile

Téléphonie mobile d’entreprise : quel abonnement choisir ?

Téléphonie mobile d'entreprise : quel abonnement choisir?

À l’heure où la mobilité est essentielle pour l’ensemble des entreprises, et ce quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, toutes doivent se doter d’outils performants et adaptés aux besoins de leurs collaborateurs. Toutefois, choisir une solution de téléphonie mobile d’entreprise est un véritable casse-tête. Voici d’ailleurs 4 éléments à prendre en considération pour prendre la bonne décision.

Abonnement mobile, lequel choisir ?

En matière d’abonnement mobile, les entreprises font souvent face à un choix large et varié. Aussi, pas facile de s’y retrouver pour les décideurs. Pourtant, la problématique est simple à résoudre : il faut opter pour l’offre répondant le mieux au besoin des collaborateurs.

Si les entreprises disposant d’importants budgets font souvent le choix d’offres « illimitées », quitte à gaspiller de l’argent, les PME ont plutôt intérêt à se tourner vers des offres où la facture est liée à la consommation réelle de communications vocales et de data. Elles ne payent ainsi que ce qui est consommé. À voir donc si la consommation de certains collaborateurs justifie une offre illimitée ou non. Si c’est le cas, le mieux est de combiner offre illimitée et « offre à la consommation ».

Quel opérateur téléphonique retenir ?

Parce que vous désirez que vos collaborateurs aient entre leurs mains une solution de téléphonie mobile d’entreprise qui puisse leur permettre de travailler depuis n’importe où sur la planète, le choix de l’opérateur téléphonique est primordial.

En France, quatre opérateurs de réseaux mobiles se partagent plus de 90 % du marché : Orange, Bouygues Télécom, SFR et Free. Toutefois, aucun opérateur n’est en mesure d’offrir une couverture totale du territoire.

Voilà pourquoi pour leur solution de téléphonie mobile d’entreprise, certaines entreprises, surtout celles qui disposent d’une large flotte de smartphones, doivent s’intéresser aux offres proposées par ceux que l’on appelle souvent les « opérateurs d’opérateurs ». Elles permettent de profiter de plusieurs réseaux téléphoniques et donc de bénéficier d’une qualité de communication optimale où que les collaborateurs se trouvent.

Attention toutefois, les prix de ces offres sont plus élevés que ceux des offres traditionnelles. C’est pourquoi les PME ont plutôt intérêt à se tourner vers les grands opérateurs téléphoniques.

Les cartes SIM, un frein au changement ?

Les principaux opérateurs téléphoniques proposent des cartes SIM bloquées pour votre flotte de terminaux mobiles. Aussi, lorsque vous envisagerez de changer d’opérateur, vous vous trouverez face à un vrai problème : devoir remplacer toutes les cartes SIM.

Aussi, parce qu’il peut s’avérer particulièrement coûteux de faire rapatrier les cartes SIM de tous vos collaborateurs — imaginez également l’organisation nécessaire pour rapatrier les cartes SIM pour une entreprise ayant une importante flotte de terminaux mobiles utilisés par des collaborateurs présents

aux quatre coins du globe — il peut s’avérer judicieux de vous orienter vers un opérateur capable de vous proposer des cartes SIM non bloquées.

En effet, pour votre solution de téléphonie mobile d’entreprise, disposer de cartes SIM multi-opérateurs sera un véritable avantage puisque vous ne serez pas « pris en otage » par un opérateur.

Une flotte mobile, une menace pour les données de l’entreprise ?

Certains chefs d’entreprise n’en ont pas conscience, pourtant plus leur entité a une flotte mobile importante, plus elle est exposée à un risque de vol de données.

En effet, en 2019, les terminaux mobiles ne sont pas utilisés que pour téléphoner puisqu’ils servent aussi à consulter ses mails, à naviguer sur le web et même, très souvent, à se connecter à l’intranet de son entreprise. Aussi, chaque téléphone mobile d’entreprise est une porte d’entrée potentielle pour les hackers.

Il est donc primordial de mettre en place des règles de sécurité que les collaborateurs doivent scrupuleusement respecter : limite du nombre d’applications téléchargées, changement régulier des mots de passe, compartimentation des données professionnelles et personnelles, cryptage des données les plus sensibles, etc.

Certains paramétrages — comme l’automatisation des mises à jour — doivent également contribuer à éviter bien des problèmes.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email