office-365

Office 365 : un nouveau service pour renforcer la sécurité

Office 365 : un nouveau service pour renforcer la sécurité

Parce que les responsables informatiques trouvent parfois complexes la création et la gestion des politiques de sécurité pour la suite Office 365, Microsoft a décidé de leur venir en aide. Depuis le mois de mai 2019, ils peuvent effectivement bénéficier d’un nouveau service sobrement baptisé « Security Policy Advisor ».

Quand la sécurité s’adapte aux usages

Afin d’accompagner les responsables informatiques dans la définition des « bonnes » politiques de sécurité au sein de l’entreprise, Microsoft propose un service qui va étudier le comportement des employés lorsqu’ils utilisent la suite Office 365 (en savoir plus sur le déploiement d’Office 365 en entreprise).

Sur la base des usages identifiés, Security Policy Advisor va recommander aux responsables informatiques les politiques de sécurité à mettre en place. Si ces dernières leur conviennent, ils n’auront d’ailleurs besoin que d’un clic pour être validées et donc pour entrer en application.

Le vrai avantage de ce nouveau service Office 365 est incontestablement sa facilité de prise en main puisqu’il gère presque tout, tout seul. Aux responsables informatiques, ne reste en réalité que la décision d’appliquer ou non la recommandation en sachant que pour éclairer cette dernière, ils disposeront d’informations fiables sur ce qui risque de découler de la mise en place des polices de sécurité.

Office 365 entend mieux protéger vos fichiers contre les ransomwares

Si différents réflexes peuvent être adoptés par les employés pour optimiser la sécurité de leurs postes de travail, Office 365 aussi entend concourir à réduire le risque des cybermenaces pour les entreprises.

Dans ce cadre, rappelons que la suite bureautique s’est dotée d’une fonctionnalité de restauration des fichiers qui ont été préalablement stockés sur le service OneDrive.

Grâce à celle-ci, un utilisateur pourra remonter jusqu’à 30 jours en arrière et retrouver ses fichiers en état.

Voilà qui peut permettre de contourner l’action d’un rançongiciel — un malware qui chiffre vos contenus jusqu’au paiement d’une rançon — la perte de fichiers ou tout autre événement anormal qui pourrait vous rendre impossible l’accès à des documents parfois précieux.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email