Office 365 exchange contre le bond du phishing​

Office 365 exchange contre le bond du phishing

Pendant la crise sanitaire, le confinement et le recours au télétravail ont fait exploser les échanges de données. Mais les conditions de sécurisation n’étaient parfois pas optimales. Ces pratiques ont occasionné une hausse du phishing de 667 % en mars 2020, par rapport à février. Utiliser Office 365 exchange aurait pu limiter cette augmentation, nous vous expliquons comment.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing ou hameçonnage est une technique de piratage informatique. Elle consiste à envoyer à des utilisateurs des messages électroniques qui semblent souvent émaner d’instances officielles. Pourtant, les liens sur lesquels vous cliquez sont maquillés et vous mènent vers des sites frauduleux. Vous saisissez alors des données personnelles, coordonnées bancaires ou mots de passe, récupérés et utilisés à des fins illicites.

Les pirates qui pratiquent le phishing obtiennent parfois les adresses mail de leurs victimes lors de fuites massives de données. Pour pallier ces incidents, recourir à Office 365 exchange permet de filtrer, en amont, les messages indésirables malveillants.

La protection antihameçonnage d’Office 365 exchange

Office 365 exchange est le service de messagerie externalisé de Microsoft 365, solution bureautique entièrement hébergée dans le cloud. L’abonnement mensuel vous donne la possibilité de bénéficier des mises à jour automatiques de tous les logiciels de la suite. De plus, bien sûr, vous pouvez accéder à votre messagerie et à toutes les applications depuis n’importe où, de façon sécurisée.

La messagerie de Microsoft 365, équipée en outre d’un antivirus et d’un antispam, filtre plus de 99 % des courriers indésirables. Son fonctionnement est partiellement collaboratif puisque l’interface permet de signaler en temps réel les courriers électroniques suspects. En un seul clic, vous avertissez le service Exchange Online Protection. Il constitue une base de données de tous les expéditeurs non fiables et les inclut dans le système de contrôle.

Une utilisation généralisée d’Office 365 exchange aurait pu réduire drastiquement la multiplication de l’hameçonnage pendant la période de confinement.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email