Les services cloud managés séduisent les entreprises​

Les services cloud managés séduisent un nombre croissant d’entreprises

Les services cloud managés séduisent les entreprises

Il y a quelques jours, Virtustream a publié les conclusions du dernier rapport Pathfinder produit par 451 Research. Celles-ci sont riches en enseignements et attestent de la forte appétence des entreprises pour les services cloud managés. Une bonne nouvelle pour les fournisseurs qui en ont fait leur spécialité.

70 % des entreprises ont recours à des services cloud managés

D’après les résultats du rapport de 451 Research, plus de 2 entreprises sur 3, à l’échelle mondiale, utiliseraient des services cloud managés. De plus, la tendance serait davantage à une augmentation de l’adoption de ce type de services qu’à une diminution.

Si les professionnels apprécient les services cloud managés, c’est qu’ils ont (enfin) pris conscience du potentiel offert par le cloud pour le développement de leur business. Seulement voilà, pour pleinement exploiter ce potentiel, peu d’entreprises disposent des compétences en interne.

Qui plus est, nombreuses sont les entreprises à avoir compris que des fournisseurs de services cloud managés pouvaient leur faire profiter de leur expérience et de leur expertise et donc les aider à optimiser leur utilisation de cette technologie. Que ce soit pour la migration de leurs données et de leurs applications vers le cloud (découvrir les 4 étapes à suivre pour bien migrer ses applications vers le cloud) ou bien pour la gestion de leurs applications stratégiques et de leur environnement IT, le recours aux services cloud managés apparaît effectivement comme la solution privilégiée par les professionnels.

Entreprendre la lente évolution vers les services gérés

Si, pour l’heure, l’utilisation des services cloud managés permet aux entreprises de dédier leur personnel à des projets IT plus stratégiques, il est essentiel qu’à terme, le modèle s’oriente vers davantage de services gérés.

Toutefois, pour cela, divers obstacles sont à surmonter et ce n’est pas vraiment la technique qui pose un problème. En effet, les obstacles sont plutôt d’ordre opérationnel puisqu’ils concernent principalement des questions de sécurité et de respect des réglementations.

De nombreuses entreprises sont, pour l’heure, incapables de garantir la protection de leurs propres données mais aussi la conformité de leur infrastructure sans spécialiste du cloud à leur côté. Aussi, il faudra d’abord disposer d’experts en interne afin que le passage des services cloud managés aux services cloud gérés puisse être une réussite.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email