Pubg

Les développeurs entendent miser sur des serveurs régionaux

La fibre dédiée : optimiser la qualité de service a un prix

Parmi les possibilités qui s’offrent aux entreprises, la fibre dédiée arrive en bonne position. Une société peut effectivement faire le choix de gérer seule son réseau de fibre optique. Si elle prend cette décision, elle va devoir activer de la fibre noire en installant et opérant ses propres équipements optiques avant de gérer et déployer ses applications. Dans la pratique toutefois, peu d’entreprises agissent ainsi puisque rares sont celles disposant des moyens humains pour opérer en interne un réseau fibre optique.

Qui plus est, certains opérateurs proposent aujourd’hui des services permettant à une entreprise de profiter des avantages de la fibre dédiée : débit symétrique garanti point à point, temps de rétablissement de service court et garanti, réponse personnalisée aux besoins de disponibilité des différents services, etc.

Bien évidemment, si une offre de fibre dédiée procure des avantages, elle a aussi un coût important, principalement lié au raccordement. Il faut effectivement savoir que le prix sera d’autant plus élevé que vous éloignerez des centres-villes.

La fibre mutualisée : une offre performante et un prix attractif

Les entreprises ayant d’importants besoins en bande passante mais ne souhaitant pas souscrire une offre au prix fort pourront se contenter de la fibre mutualisée.

Semblable à ce qui est proposé aux particuliers, cette offre implique que vos échanges transitent via une infrastructure partagée. Toutefois, des classes de services sont proposées par les opérateurs. Ainsi, il est envisageable de disposer d’un routeur capable de prioriser certains flux avant même qu’ils ne soient envoyés sur le réseau où ils sont partagés avec ceux des autres abonnés fibre.

Bien entendu, cette offre de fibre mutualisée peut inclure différents services tels un VPN (en savoir plus sur les dangers des VPN gratuits), un pare-feu, un logiciel antispam, etc.

Une à une, les entreprises françaises, et ce quelle que soit leur taille, adoptent la fibre optique. Certaines investissent pour profiter de la qualité de service de la fibre dédiée alors que d’autres se contentent des performances de la fibre mutualisée, quitte à ensuite évoluer vers une autre offre.

Si vous suivez un tantinet soit peu l’actualité des jeux vidéo, vous n’avez pu manquer PlayerUnknown’s BattleGrounds, aussi connu sous l’acronyme PUBG. Souhaitant constamment améliorer l’expérience de jeu en ligne des gamers, les développeurs ont récemment envisagé de proposer des serveurs régionaux. Bonne ou mauvaise idée ? Eléments de réponse…

PUBG, le carton de l’année 2018 !

Disponible dans sa version finale depuis la fin de l’année 2017 sur PC et consoles de salon, PUBG n’a pas mis longtemps à convaincre les joueurs et à rencontrer le succès.
Il faut dire que le concept de ce jeu multijoueur en ligne de type Battle Royale a tout pour plaire aux amateurs du genre. Au début de chaque partie d’une durée maximale de 30 minutes, 100 joueurs sont parachutés d’un avion cargo sans le moindre équipement et ce sur un territoire mesurant 8km X 8km.
Dès son « débarquement » sur terre, chaque joueur va devoir trouver des armes et des munitions. Son unique objectif est d’être le survivant puisqu’à l’issue des 30 minutes, un seul joueur aura survécu.
A intervalles réguliers, une zone mortelle va apparaître, les joueurs devront tout faire pour s’en rapprocher (sinon des dégâts leur seront infligés) et pour tenter d’éliminer leurs adversaires sans s’exposer eux-mêmes bien évidemment.
Franchement réussi, PUBG est toutefois victime de son succès et les développeurs cherchent une solution pour améliorer la qualité du jeu en ligne.

Des serveurs dédiés régionaux pour régler les problèmes ?

Alors que de nombreux joueurs ont déjà observé des lags durant leurs parties, les développeurs de PUBG cherchent des solutions pour remédier à ces problèmes.
Or, c’est vers la mise en place de serveurs dédiés régionaux que s’orientent les développeurs depuis quelques heures. Cela permettrait à tous les joueurs de pouvoir se connecter à un serveur plus proche ce qui assurerait de bénéficier d’un meilleur signal et donc d’une bien meilleure expérience de jeu.
Dans un communiqué officiel, PUBG Corp. a ainsi indiqué « travailler pour améliorer continuellement l’expérience de jeu et donc vouloir offrir un réseau stable pour les joueurs ». Pour garantir ce point, les développeurs ont annoncé « vouloir faire fonctionner les serveurs de sorte que seuls les joueurs qui résident dans cette région puissent s’y connecter et jouer ».
Si les serveurs dédiés régionaux pour PUBG devraient résoudre bien des problèmes, ils ne sont pas perçus comme la bonne solution par tous les joueurs, certains craignant de ne plus pouvoir jouer avec leurs amis du bout du monde.
Les développeurs ont donc tenu à préciser que les joueurs auront le choix de privilégier leurs amis à des serveurs régionaux. Autrement dit, chacun pourra décider de l’expérience vidéoludique qu’il veut vivre. Eh puis, il leur restera toujours la possibilité de jouer derrière un VPN Gaming s’ils veulent ne pas se voir imposer de restriction géographique…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email