L’arrivée-de-la-5G

Un renforcement de la sécurité avec l’arrivée de la 5G

Un renforcement de la sécurité avec l’arrivée de la 5G

Alors que les premiers réseaux commerciaux 5G ont été déployés, les opérateurs téléphoniques s’activent pour la plupart à renforcer la sécurité de leurs réseaux. Il faut dire qu’avec le boom des objets connectés et des connexions toujours plus performantes, les cybercriminels sont plus que jamais à l’affût de la moindre faille.

Les réseaux 5G dans le collimateur des hackers ?

Dans le cadre de la réalisation d’une étude baptisée « Securing the Future of a Smart World », A10 Networks et le réseau Business Performance Innovation ont interrogé des cadres exerçant au sein d’opérateurs téléphoniques. 94 % d’entre eux ont admis qu’un renforcement de la sécurité des réseaux était indispensable avec l’arrivée de la 5G.

Selon eux, le lancement de ce nouveau standard pour les télécommunications va contribuer à faire exploser un peu plus encore le nombre d’objets connectés. Or, plus il y a d’objets connectés et plus la surface d’attaque pour les cybercriminels est importante.

Par conséquent, les opérateurs redoutent que l’arrivée de la 5G ne s’accompagne d’une explosion des attaques DDoS qui sont trop peu prises en considération lorsque les infrastructures réseau sont déployées.

Il faut dire que les hackers savent déjà combien la 5G va s’avérer indispensable au développement des « voitures connectées » et des « villes intelligentes » et booster tout ce qui est en lien avec les nouvelles technologies. Pour eux, ce sont autant d’opportunités de recueillir des données sensibles faciles à monnayer sur le dark web (en savoir sur les principales violations de données en 2018).

Un renforcement de la sécurité rapidement mis en œuvre

Afin de renforcer la sécurité de leurs réseaux, la majorité des opérateurs de télécommunications semblent avoir la même idée. En effet, près de 80 % déclarent vouloir entreprendre une modernisation des pare-feux Gi quand 10 % ont déjà réalisé cette opération.

Mais cela ne semble pas assez pour dissuader des hackers toujours plus compétents. Certains opérateurs évoquent alors la possibilité de mieux sécuriser les interconnexions mais aussi la nécessité qu’une réglementation vienne encadrer l’IoT et en particulier leur sécurité. Pour eux, l’implémentation d’un firewall dans tout produit connecté serait un bon moyen de réduire considérablement les risques.

Une chose est sûre, la 5G sera bientôt généralisée et elle devrait contribuer à générer plus de 1 milliard de dollars de revenus pour le secteur à l’échelle mondiale. Voilà qui devrait inciter les opérateurs à jouer le jeu de la sécurité…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email