Téléphonie VOIP

La fin de la téléphonie fixe, c’est pour bientôt !

La fin de la téléphonie fixe, c’est pour bientôt !

A la fin du mois d’août, Orange a fait une annonce fracassante : l’opérateur n’ouvrira plus de lignes de téléphonie fixe classique à partir du 15 novembre 2018. C’est assurément là un pas de plus vers la fin de la téléphonie fixe en France. Toutefois, Orange comme l’Etat assure que la transition s’effectuera en douceur.

La fin de la téléphonie fixe se trouve un calendrier

On savait les heures de la téléphonie fixe comptées depuis de longs mois mais Orange, anciennement France-Télécom, vient de définir un calendrier précis pour sa disparition.

Ainsi, à compter du 15 novembre 2018, il sera impossible de souscrire une ouverture ou bien un transfert de ligne fixe. Autrement dit, le réseau téléphonique commuté va franchir une première étape vers sa disparition.

Pour autant, cela ne signifie pas l’arrêt définitif de ce réseau puisqu’Orange évoque plutôt la date de 2023 pour cet événement. Il faut dire qu’en France, plus de 9 millions d’abonnés disposent à ce jour d’une ligne fixe sans accès Internet. Il est donc essentiel de mettre en place une phase transitoire durant laquelle les abonnés se verront proposer une offre avec box laissant libre choix de disposer d’un accès à Internet ou non.

Avant d’annoncer son calendrier pour la fin de la téléphonie fixe en France, Orange avait d’ailleurs pris soin de tester ses mesures transitoires sur un marché test et il semblerait que les résultats obtenus aient convaincu.

Une transition à mener en douceur

Si Orange assure que c’est le bon moment pour voir disparaître le réseau téléphonique commuté – celui-ci faisant l’objet d’un nombre croissant de pannes diverses – l’opérateur historique est également conscient que la transition va devoir être menée avec des pincettes.

L’Etat va d’ailleurs veiller au grain puisqu’il est, rappelons-le, le garant d’ « un service de téléphonie de qualité à prix raisonnable ». Aussi, il va devoir s’assurer que la transition ne s’accompagne pas de changements de tarifs à la hausse et qu’elle permette à tous les Français, même les personnes âgées parfois isolées, de disposer d’un accès au réseau téléphonique.

Mais la fin de la téléphonie fixe soulève également un autre problème et ce pour les professionnels. De nombreux équipements tels des terminaux de paiement, des systèmes de surveillance ou même les fax fonctionnent encore sur le réseau téléphonique commuté. Les entreprises vont donc devoir s’adapter à ce changement à venir.

Plus que jamais, les entreprises vont donc devoir basculer dans l’ère de la téléphonie VoIP.

PARTAGER CET ARTICLE