cloud hybride

Expérience client : le cloud hybride convainc les retailers

Expérience client : le cloud hybride convainc les retailers

Plus que jamais, la stratégie menée par les retailers donne de l'importance à l'expérience client. Ils participeront d’ailleurs activement à la hausse des dépenses mondiales en matière de technologies dédiées à l'expérience client qui pourraient atteindre 641 millions de dollars en 2022 selon un rapport du cabinet IDC. Ils misent très largement sur le cloud hybride pour répondre à leurs besoins.

Le cloud hybride pour proposer une expérience client optimale ?

Les habitudes de consommation changent et les retailers doivent s’y adapter. Aussi, en 2020, afin de capter de nouveaux clients et de fidéliser, proposer une expérience client multicanale fluide est incontournable.

Pour ce faire, les professionnels de la vente au détail veulent s’appuyer sur des infrastructures cloud agiles. En ce sens, ils ont plébiscité le cloud public pour héberger les applications métiers. Toutefois, les spécialistes du secteur ont vite compris qu’une expérience client optimale nécessitait aussi une infrastructure agile en interne et que l’usage du cloud public pouvait, à long terme, s’avérer onéreux.

Il n’est donc pas surprenant que pour 9 retailers sur 10, le choix se soit porté sur le cloud hybride. Grâce à lui, ils offrent l’expérience client tant souhaitée. Mieux, pour peu que leur infrastructure cloud privé soit suffisamment agile et réactive, les experts du retail envisagent massivement de rapatrier une partie de leurs applications vers cette dernière.

Les critères retenus pour sélectionner la bonne offre cloud

Au moment de sélectionner l’offre cloud répondant le mieux à leurs besoins, les retailers n’hésitent que peu. La priorité est donnée à l’agilité de l’infrastructure et à la possibilité de déployer rapidement de nouvelles applications. Le coût, qui pourrait sembler primordial, n’arrive qu’ensuite.

Sans perdre de vue qu’elle doit aider à proposer une expérience client optimale, elle doit aussi garantir la sécurité des données. Il faut dire qu’à l’heure du RGPD, ce critère a pris encore plus d’importance.

A la lecture de ces critères, il n’est pas nécessairement étonnant que le cloud hybride sorte grand gagnant.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email