images (1)

Bing et LinkedIn embarqués dans Office 365

Bing et LinkedIn embarqués dans Office 365

Dans sa volonté de rendre toujours plus performante sa suite bureautique Office 365, Microsoft a annoncé que cette dernière allait intégrer une barre de recherche avancée reposant sur son moteur Bing mais aussi le réseau social professionnel LinkedIn. Des nouveautés que les utilisateurs devraient apprécier…

Une barre de recherche débarque dans Office 365

Au fil des mois, Microsoft essaie de doper sa suite bureautique Office 365. Aussi, le géant américain a profité de sa conférence Ignite en septembre pour révéler quelques nouveautés.

Plusieurs nouveaux produits rejoignent donc la suite parmi lesquels se trouve Microsoft Search, une barre de recherche qui va permettre de trouver aisément des documents et des informations sans quitter l’application que vous êtes en train d’utiliser.

Prenant la même forme sur toutes les applications afin que les utilisateurs d’Office puissent rapidement se familiariser avec elle, cette barre de recherche reposera sur Bing et sur Microsoft Graph.

Elle sera d’abord déployée sur Bing.com et Office.com avant de trouver sa place sur Office, Windows ou encore Edge.

Les comptes LinkedIn et Office 365 désormais connectés

Parmi les autres nouveautés annoncées lors de la conférence Ignite, il y a la possibilité de connecter son compte LinkedIn à Microsoft Office. Il sera ainsi possible d’envoyer les documents créés dans les applications d’Office 365 à ses contacts sur le célèbre réseau social professionnel.

Mais Microsoft veut aller plus loin dans la connexion entre sa suite et LinkedIn. Dans les prochaines semaines, des personnes en contact sur LinkedIn auront la possibilité de travailler simultanément sur un même document. Autrement dit, Office 365 va s’adapter un peu plus encore au travail collaboratif (en savoir plus sur les applications collaboratives dans Office 365).

Il faut dire que Microsoft Teams, l’espace travail collaboratif 100 % chat lancé par le géant américain il y a quelques mois, rencontre un franc succès en étant déjà adopté par plus de 320 000 entreprises. Cela ne peut que donner envie à Microsoft d’aller encore plus loin dans cette voie.

partager cet article