cyberattaque d’EasyJet​

Microsoft 365 : la cyberattaque d’EasyJet

Le 19 mai 2020, la compagnie aérienne EasyJet a signalé une fuite massive des données de ses clients. Cette attaque concerne 9 millions de comptes. Plus de 2000 numéros de cartes bancaires ont été ainsi dévoilés. Office 365 Outlook, devenu Microsoft 365 Outlook, peut vous aider à vous protéger des suites de cette attaque.

Quels sont les risques d’une telle cyberattaque ?

Si vous faites partie des clients d’EasyJet, vous pouvez avoir remarqué des opérations inhabituelles sur votre compte bancaire. C’est, dans ce cas, votre banque qu’il faut alerter.

Mais cette attaque a d’autres conséquences informatiques à très long terme. Il s’agit du phishing, ou hameçonnage. Cela consiste à envoyer un message électronique qui contient des liens maquillés. La page vers laquelle ils pointent vous invite à saisir des données personnelles : mots de passe, numéros de carte bancaire… Les pirates utilisent ensuite ces données à des fins frauduleuses. Vous pouvez vérifier facilement en ligne si votre adresse mail est corrompue.

Comment Microsoft Office 365 Outlook peut vous aider à vous prémunir ?

Office 365 Outlook fait partie de la suite de bureautique externalisée de Microsoft. L’abonnement est mensuel et les mises à jour automatiques. Ainsi, la protection en temps réel contre les attaques bloque plus de 99 % des courriers indésirables. En outre, cette sécurisation a lieu en amont puisqu’Office 365 Outlook se trouve dans le cloud. Le système bloque les messages avant même qu’ils n’atteignent votre réseau.

Enfin, si vous consultez vos messages sur le webmail d’Office 365 Outlook, vous pouvez les signaler en un clic. Cette option concerne l’hameçonnage et d’autres types d’attaques malveillantes. C’est l’administrateur de votre solution Microsoft 365 qui active ou désactive cette possibilité. Un signalement soumet le mail au service Exchange Online Protection, qui saura, à l’avenir, qu’il faut filtrer ce type de message.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email