Antispam-Iphone-Article

L’iPhone privé de marché indien à cause de l’absence d’antispam ?

Si les produits Apple peinent toujours à séduire sur le marché indien, voilà que la marque à la pomme pourrait carrément être privé de réseau dans ce pays d’Asie. Le refus de la société américaine d’installer une solution antispam sur son iPhone est à l’origine de cette possible sanction.

Une solution antispam sur l’iPhone, c’est pas gagné !

Alors qu’Apple est habituée à imposer sa manière de voir les choses un peu partout sur la planète, elle se heurte en Inde à un obstacle de poids à savoir la Telecom Regulatory Authority of India (TRAI), l’autorité en charge de la régulation des réseaux de télécommunications en Inde.

Il faut dire que celle-ci impose aux constructeurs d’intégrer nativement dans leur smartphone une application antispam spécifiquement développée par l’autorité. Sans celle-ci, impossible pour les smartphones de se connecter aux réseaux téléphoniques indiens.

Or, Apple refuse d’intégrer cette application dans l’iPhone et dans l’AppStore car son fonctionnement impose qu’elle accède aux SMS et à l’historique d’appel. Selon la firme américaine, cela contreviendrait à la politique de vie privée de l’AppStore.

 

Un terrain d’entente impossible à trouver ?

Si tous les constructeurs ont accepté les conditions de la TRAI, Apple est le seul à avoir fait acte de rébellion. La marque à la pomme a même usé de sa puissance pour tenter de faire infléchir la position de l’autorité.

Dans un premier temps, Apple avait ainsi demandé une modification de l’application antispam à intégrer nativement à l’iPhone mais a essuyé un refus. Dans un second temps, la société américaine s’est proposée de créer elle-même une solution antispam répondant aux critères de la TRAI. Là encore, une fin de non-recevoir a été proposée.

En août, l’autorité a d’ailleurs franchi une étape de plus dans le bras de fer qui l’oppose à Apple puisqu’elle a adressé une lettre au constructeur afin qu’il cesse de négocier les critères d’accès au réseau téléphonique indien.

Pas sûr donc que l’iPhone se trouve une vraie place sur le marché indien !

 

 

 

PARTAGER CET ARTICLE