fibre-optique

Fibre optique : la France a encore du retard au niveau mondial

Fibre optique : la France a encore du retard au niveau mondial

Il y a quelques jours, l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) a publié les résultats d’une étude réalisée auprès des pays membres et s’intéressant à la part de fibre optique dans les connexions Internet haut débit en 2018. L’occasion de constater que la France est toujours en retard même si elle le comble peu à peu…

La France, seulement 26ème pays mondial pour le déploiement de la fibre optique

Alors que la lutte acharnée que se livrent les opérateurs pour déployer la fibre optique en France fait beaucoup parler (voir notre article consacré à la concurrence pour le déploiement de la fibre), notre pays est pourtant loin d’être le meilleur en la matière.

En effet, selon une récente étude de l’OCDE, la France occupe seulement le 26ème rang en matière de déploiement de la fibre optique sur le territoire. En 2018, la fibre optique représente seulement 13,7% des connexions Internet haut débit dans l’Hexagone, un pourcentage comparable à celui des Etats-Unis.

Toutefois, ces chiffres sont très loin de ce que font les meilleurs pays. En Corée du Sud, le n°1 mondial selon ce classement, la fibre optique représente 78,5% des connexions Internet haut débit. Juste derrière, se trouve le Japon avec un taux de pénétration de plus de 77% pour la fibre optique. La Lituanie, la Lettonie et la Suède suivent avec une fibre optique représentant plus de 60% des connexions Internet haut débit. A noter que la moyenne pour les pays de l’OCDE s’établit en 2018 à 25% environ.

Au bas du classement, le Royaume-Uni et l’Allemagne font figure de mauvais élèves avec une fibre qui pèse respectivement 1,5% et 2,6% des connexions Internet haut débit.

La France rattrape son retard peu à peu

L’étude réalisée par l’OCDE ne se borne pas à un état des lieux puisqu’il s’intéresse également à l’évolution du déploiement de la fibre optique au cours des trois dernières années.

Si tous les pays ont progressé, la France a comblé une partie de son retard sur certains concurrents en triplant son réseau de fibre optique (4,4% en 2015 contre 13,7% en 2018). D’autres ont fait encore plus fort comme l’Australie (6,4% en 2015 contre 44,6% en 2018) ou l’Espagne (16,9% à 51,8%).

En terre ibérique, c’est l’opérateur Orange qui s’est chargé du déploiement de la fibre optique et ses performances ont été saluées comme il se doit. Reste à voir si en France, l’opérateur historique est capable de faire de même en accélérant encore.

A noter qu’en Allemagne, même s’il y a une réelle volonté de maintenir le réseau cuivré, le réseau fibre optique a doublé en 3 ans.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email