Fibre Optique

Vers une fibre optique encore plus rapide ?

Vers une fibre optique encore plus rapide ?

À l’heure où le déploiement de la fibre optique est pénalisé par l’ADSL en France, les travaux d’une équipe de chercheurs australiens, publiés dans une revue scientifique, confirment où est l’avenir des réseaux de télécommunication. Ceux-ci y présentent leur découverte qui pourrait révolutionner Internet puisque la vitesse de la fibre pourrait être multipliée par 100 dans les années à venir. Présentation…

Fibre optique : une nouvelle méthode pour transporter et convertir l’information ?

Jusqu’à présent, il existe deux principales méthodes pour transporter et convertir les signaux optiques en informations. La première est basée sur la couleur des rayons puisque ce sont les variations des ondes lumineuses qui permettent la transmission des informations. La seconde repose sur les angles puisque ce sont les changements de trajectoire des signaux qui permettent à l’information d’être transportée.

Les chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology ont mis en lumière une nouvelle méthode pour le transport et la conversion des signaux optiques en informations. Elle se base sur ce que les experts ont baptisé le « moment angulaire orbital » des ondes dans la fibre. Une telle mesure permet de disposer d’un grand nombre d’ondes différentes et donc de pouvoir transporter davantage de données.

Selon les travaux menés par les chercheurs australiens, une telle méthode pourrait permettre de multiplier la vitesse de la fibre optique par 100.

Une puce miniature qui fait toute la différence

Si de précédents travaux avaient déjà mis en avant la possibilité d’accroître considérablement la vitesse de la fibre optique, un obstacle de poids rendait impossible leur mise en pratique : la nécessité de disposer de matériel occupant beaucoup d’espace.

Aussi, la vraie nouveauté apportée par les chercheurs de l’Institut Technologique Royal de Melbourne est qu’ils sont parvenus à contourner cet obstacle en miniaturisant ce matériel puisqu’ils ont réussi à l’intégrer à une simple puce.

Pour l’heure toutefois, ces travaux devraient rester au stade d’études puisque même si la puce semble disposer de tous les atouts pour une commercialisation de masse, elle ne serait pas compatible avec les câbles optiques qu’utilisent actuellement les FAI pour offrir un accès Internet à leurs clients.

Ces évolutions à venir attestent néanmoins du potentiel de la fibre optique et démontrent que les entreprises comme les particuliers ont tout intérêt à s’orienter vers une offre fibre pour bénéficier d’un Internet performant.

partager cet article